Route barrée pour Felipe Castro Videla face à Coutras samedi dernier.

Route barrée pour Felipe Castro Videla face à Coutras samedi dernier. (©le Petit Bleu des Côtes d’Armor)

Contre toute attente, le HC Dinan-Quévert a subi la loi de Coutras pour ce tour de Coupe de France. Le club des Côtes d’Armor a inscrit 7 buts, mais en a concédé 8 à l’équipe de Gironde.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display(“atf_pave-haut”); });

« Cela faisait belle lurette que nous n’avions pas encaissé autant de buts. En prendre cinq avant la pause est déjà énorme », regrette Yannick Ricaille, le président de Dinan-Quévert.

Son équipe n’a jamais su imposer son jeu collectif. Elle a voulu jouer trop direct. Et comme Coutras est une formation qui maîtrise plutôt bien le contre, la sentence a été logique malgré les individualités supérieures de Dinan-Quévert.

« C’est vrai que nous avons été friables. La psychologie étant difficilement explicable, je ne sais pas si les joueurs avaient en tête le match de samedi prochain en Ligue des Champions. C’est un coup de pied aux fesses mais nous pouvons encore nous qualifier en remportant le match retour en mars ».

Un nul ferait leur bonheur

Avant il va falloir resserrer les boulons pour l’accueil des Portugais de Olivierense. Pour le compte de la cinquième journée de la plus belles des coupes d’Europe, la ligue des Champions. Le président prévient :

« Il faut commencer par revenir aux bases. Contre cette très très belle équipe, les gars savent bien qu’il faudra être d’abord très bon défensivement ».

Donc meilleur que contre Coutras dans ce domaine…

A lire aussi : Un petit club breton défie le grand Barça en Ligue des Champions

Au match aller les joueurs de Dinan-Quévert s’étaient inclinés 6 à 4, non sans faire illusion. Leurs supporters se contenteraient sans doute d’un beau nul. Après il sera toujours temps de se pencher sur un éventuel, et toujours possible, doublé coupe-championnat au plan national.

 Le groupe de Dinan-Quévert : Albert Mola et Dani Fernandez (G), Cirilo Garcia, Toni Sero, Corentin Lepolodec, Guillaume Rault, Omar Nedder, Felipe Castro Videla, Joan Galbas, Pablo Gonzalez Ferrer. Entraîneur : Sergio Burgoa.

Source: Cote Quimper Bretagne

Cet article Championnat de France de rink-hockey. Dinan-Quévert : « Revenir aux bases » est apparu en premier sur Investir en Bretagne.


Source: Investir en Bretagne

Merci de partager cette annonce sur vos réseaux.