Pour la Chandeleur nous sommes allés à la rencontre des crêperies rennaises (©montage / Marie Martel – actu.fr)

Vendredi 2 février, c’est la Chandeleur, ou la fête des crêpes ! Pour en profiter comme il se doit à Rennes (Ille-et-Vilaine), nous vous avons concocté une liste (très loin d’être exhaustive) des crêperies à découvrir dans la capitale bretonne. A vos couverts !

LIRE AUSSI : Chandeleur : la fête des crêpes, une tradition qui date du Vème siècle.

La plus sucrée : Les Bêtises

Située dans le centre-ville de Rennes, cette crêperie nous replonge dans un univers sucré : un grand bar à bonbons rempli de crocodiles, draggibus ou encore de réglisses, vous fera retomber en enfance !

Laetitia, gérante du restaurant, estime qu’il « important que l’on se sente chez elle comme à la maison ». Ici, les clients viennent en famille. « Il y a un peu de nous et beaucoup de simplicité, mais il faut aussi que ce soit bon dans les assiettes », continue Nicolas, pas peu fier de proposer l’incontournable galette complète (jambon, œuf, fromage). 

Laetitia et Nicolas sont les gérants de la crêperie Les Bêtises (©actu.fr)

Crêperie Les Bêtises.
25 rue Saint- Melaine, Rennes.
Ouvert du mardi au samedi midi et soir.
Ouvert uniquement le dimanche midi.

La meilleure ambiance : la crêperie des Beaux-Arts

Rue Hoche, non loin de l’école européenne supérieure d’Art de Bretagne et de nombreuses galeries, une petite crêperie s’est glissée par là. Un plafond bas, des lumières tamisées et un rouge vif : trois éléments pour créer une ambiance cosy et feutrée dans la crêperie des Beaux-Arts.

La galette du même nom propose un mélange chèvre, salade et lard grillé. Un cadre distingué dans un petit coin de Rennes. 

Les couleurs donnent un cachet original à ce restaurant (©actu.fr)

Crêperie des Beaux-Arts.
3 Rue Hoche, Rennes.
Ouvert le lundi, mardi et jeudi midi.
Ouvert le mercredi, vendredi et samedi midi et soir.

La plus intime : La maison de Joséphine

Envie de gourmandises ? Direction la Maison de Joséphine ! En 2014, cette crêperie a reçu le 1er prix du Festival Gourmand. Dans une ambiance intimiste, choisissez des assortiments originaux pour votre galette, comme « La Kari » : du poulet mélangé à une épice composée de clou de girofle, de cannelle, de piment, de gingembre.

Ce sera plus classique pour les crêpes, avec la fameuse caramel au beurre salé. Si l’endroit vous tente, pensez à réserver. Il n’y aura pas de place pour tout le monde.

La salle de cette crêperie est toute petite et reçoit peu de client (©actu.fr)

Crêperie La Maison de Joséphine.
40 Rue Saint-Melaine, Rennes.
Ouvert du mardi au dimanche midi et soir.

La plus étudiante : An Erminig

Quittons un peu le centre-ville pour nous rendre devant la fac de droit, dans la crêperie An Erminig. Un lien avec la mascotte du Stade Rennais ? Non aucun… Mais cela n’empêche pas les étudiants de venir y manger. Elle propose même un menu spécial pour eux à 10 euros avec une boisson comprise. « Nous avons aussi les profs qui viennent, c’est assez vivant d’être en face d’un établissement », confie la serveuse. 

Dans cette crêperie les tarifs s’adressent à tout le monde et tout particulièrement aux étudiants. (©actu.fr)

Crêperie An Erminig.
77 rue Jean Guéhenno, Rennes.
Ouvert le lundi et mardi midi.
Ouvert le du mercredi au samedi midi et soir.

La plus originale : Ouzh Taol

Changer les habitudes, ça a du bon aussi parfois ? Pour cela, rendez-vous à la crêperie Ouzh Taol, près de la place Hoche à Rennes. Carine propose des recettes revisitées dans sa carte : elle n’a pas peur de mélanger andouille et coquilles Saint-Jacques ou encore poireaux, cheddar et chorizo. 

Les produits bretons sont à l’honneur avec elle. « J’utilise de la farine bio fabriquée en Bretagne, c’est vraiment important pour moi. »

Carine prépare ses recettes originales derrière son bar dans l’entrée de son restaurant. (©actu.fr)

Crêperie Ouzh Taol.
27 rue Saint-Melaine, Rennes.
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir.

Marie Martel

Source: Cote Quimper Bretagne

Merci de partager cette annonce sur vos réseaux.